pirogue ( VENEZUELA ) beach

DSC_2219

2 lubies

1. Faire de la pirogue dans la jungle
2. Sable blanc, eau turquoise et archipel

Ma solution, le Vénézuela en express, 10 jours, 1200€, 3 stops, 3 régions.
Bientôt avec plus de photos

Rien ne vous arrêtera si :
– Votre sac pèse moins de 10kg.
– Réservez les transports via des Vénézueliens.
– Vous prévoyez suffisamment de temps entre deux avions.
– Vous vous armez de crème solaire et d’anti-moustique.

Je m’y rends en passant par Flydiscount. Réservé deux semaines auparavant, le vol international nous a coûté 500€ par personne . C’est une agence basée au Vénézuela qui vous permet d’économiser en moyenne 50%.

Vu notre timing l’avion a été le moyen de transport le plus utilisé. Idem il faut réserver via une personne qui se trouve sur place, vous économiserez 50 voir 70%. C’est la propriétaire de l’éco camp qui a très gentiment réservé tous les vols et transferts en taxi pour nous.

Si vous atterrissez dans la soirée, vous devrez dormir à proximité de l’aéroport. Il nous a été conseillé par un ami expatrié de dormir hors de Caracas et de prendre le taxi de l’hôtel.

La solution propre et pas chère : le Plazamar à Macuto. En sortant de l’hôtel prenez à droite, imprégnez vous de l’ambiance festive et familiale et rejoignez les Caracassiens assis sur leur glacière chargée en whisky et autres spiritueux venus se détendre pour le week-end. Laissez vous porter par la musique, les éclats de rire, dégustez un bon poisson grillé et une Polar beer.

Adresse + chic : Bichi hotel $130/nuit avec transferts et petit-déjeuner

3 adresses :

1. Le Delta de l’Orénoque, immersion dans la forêt tropicale

DSC_2219pirogueOrinoco bottesorenocofisherman orenoco

J’y vais en taxi (22.50€) jusqu’à San Jose de Buja. Un bateau vous attendra pour vous amenez à l’éco camp.

Je dors 2 nuits (Hammac ou lit) dans l’Orinoco Eco Camp.

N’hésitez pas, baignez vous dans l’Orénoque même si le cuisinier pêche le piranha à quelques mètres.

Je mange du crocodile, piranha, riz, haricots, riz, poisson, encore du riz.

Je fais quoi ? Des balades en pirogue à la recherche du singe hurleur, des perroquets, toucans ou dauphins roses, à la rencontre des Waraos ou encore un après-midi pêche au piranha. Le temps est suspendu.

Retour en douceur à la civilisation dans un Hato…

2. Maturin, les grandes plaines d’élevage de l’Oriente

Gaucho Maturin

Je dors 1 nuit dans un ranch, Hato San Andres (960 Bsf)

Je fais quoi ? Une promenade à cheval pour découvrir le domaine. Coucou les singes, l’anaconda, le croco. Plouf dans la piscine.

3. Los Roques, des plages paradisiaques

Je m’y rends en petit avion, au départ de Caracas.

Qui dit petit avion dit bagage léger (- de 10kg)

Bienvenue dans le plus petit aéroport que j’ai jamais vu, sur la plage.

Vous mettez un pied dehors et là vous entrer dans ce four réconfortant, c’est les vacances !

Si « allo maman, j’ai raté l’avion » (ce qui a été notre cas) vous pourrez toujours vous débrouiller pour prendre le prochain avec la même compagnie (moins couteux) ou une autre. Elles se trouvent toutes au même endroit dans l’aéroport.

La Cigala.Je dors 4 nuits (700€) à la Posada la Cigala

Le soir vous pourrez profiter de sa jolie terrasse sur le toit, puis allez boire un verre en face, les pieds dans le sable. Le dîner est délicieux, succulent, trop bon.

Les propriétaires et leur équipe sont très agréables, aux petits soins.

Les – : les chambres sont peu spacieuses et l’aéroport (si on peut appeler çà un aéroport est juste à côté)

Sinon nous avions hésité avec Piano y Papaya, Cayo Luna. Une vénézuélienne nous a conseillé La Méditerranea.

Je fais quoi ? Je vogue d’île en île grâce au taxi boat de la posada.

Crasqui, Francisqui, Cayo de Aqua et Dos Mosquises (réserve de tortues)

adopta una tortuga

Soit vous la jouez farniente à la Vénézuelienne, glacière chargée de whisky (encore elle !), musique à fond et coupe-crotte (string pour nos amis québécois).

Soit vous la jouez me, myself and I, et précisez donc au taxi boat de vous déposer dans un endroit isolé. En bon Robinson des temps modernes vous n’échapperez pas à la glacière transats et parasols mais de toute manière le soleil vous apprendra à les aimer.

Si vous allez à Crasqui, déjeunez des langoustes (pas cher) avec une polar beer.

Pour les grands sportifs que vous êtes, Los Roques est un important spot de Kyte Surf, de plongée sous-marine (pourquoi ne pas profiter d’un baptême pas cher) et de pêche à la mouche au bonefish. Sinon testez le Paddle et prenez quand même votre masque pour faire du snorkeling (la posada peut également vous prêter du matériel).

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s