Zimanga (VOLUNTEER) Wildlife Act

Vivez au sein d’une réserve Sud-Africaine

ZebresQue c’est difficile de trouver le volontariat qui nous convient. L’éco-tourisme/éco-volontariat est aujourd’hui très tendance, tout le monde veut voyager tout en étant utile, vivre la vie des autochtones, jouer aux aventuriers… Mais lorsqu’il s’agit de passer à l’action, nous sommes confrontés à une multitude d’organismes extrêmement chers qui proposent des colonies de vacances plutôt que des missions de volontariat. Certains organismes vous invitent donc à nager avec des tigres, promener des lions ou dormir avec les bonobos. De belles photos en perspectives pour mon compte Instagram mais une aberration en terme de conservation.

Les grands organismes type WEP ne m’ont pas convaincu, « Nous étions 80 en tout alors que nous devions être 15-20 jeunes ! Quand on est trop, on a pas toujours des activités à faire et c’est dommage » me confit une volontaire partie cet été.

Pour ne pas faire de faux pas :

  • Contactez directement les associations (cela vous permettra aussi de faire des économies)
  • Regardez quelles grandes ONG les soutient
  • Choisissez un projet qui limite le nombre de volontaires

Wildlife act – projet Zimanga 

J’ai choisi de partir avec Wildlife Act organisation soutenue par WWF et par Panthera, 5 volontaires maximum par projet et une équipe très à l’écoute.

Conservation et surveillance de la faune sauvage

Scarlett, cheetahScarlett, Cheetah

WarthogElefant

L’équipe de Wildlife Act tente tous les jours de sauver la faune sauvage, son environnement et de communiquer avec les populations locales du Zululand.

J’y vais en passant par Johannesburg puis rendez-vous à l’aéroport de Richards Bay (200€ le billet A/R).

Au quotidien, vous en prendrez plein la vue et plein les poumons

J’ai participé au projet destiné aux guépards et chiens sauvages, qui se passe dans la Zimanga Game Reserve.

Vous séjournez au cœur de la réserve, en pleine nature et n’en sortez qu’une fois par semaine.

Maison ZimangaPhacochère dans le jardin

Vous aiderez le moniteur affilié à la réserve que vous aurez choisi. La plupart des moniteurs sont de jeunes field guide passionnés. Dans le cadre du projet de conservation vous suivrez et monitererez éléphants, lions, guépards ou encore wild dogs.

Vous « travaillez » de 5h à 11h et 15h à 17h30. Vous êtes donc toute la journée, le nez (les oreilles aussi, prenez un bonnet) au vent à l’arrière du pick-up.

Jana monitoring3 missions vous seront confiées   :

  • Communication : vous endosserez le rôle de community manager et de blogger
  • Sécurité : vous serez en charge de la trousse de survie ou encore du téléphone d’urgence
  • Recherche : armé d’un GPS et du monitor, vous noterez les positions des animaux, leur nombre, leur sexe etc.

Matériel

Vous vivrez avec le soleil. A la nuit tombée, impossible de regarder un film ou d’enfiler votre lampe frontale pour lire, les insectes voudront partager avec vous ce moment de détente. De toute façon vous serez fatiguée de votre journée pleines de rebondissements.

Les captures sont rares et seront la cerise sur ce beau gâtaventure. Elles sont ouvertes aux visiteurs qui en achetant leur place permettent de louer les hélicoptères et payer les équipes techniques et médicales.

Do Prendre un bonnet (oui il fait froid en Afrique du Sud), des chaussures conforts, pince anti-tics, des romans (je vous conseille Zulu, de Caryl Férey), des livres de recette, un maillot de bain (le lundi, jour de courses vous profiterez de la piscine d’un hôtel)

En fonction des camps…

Vous aurez ou n’aurez pas d’eau chaude (à la Rhino Reserve, eau froide par exemple), internet, des serpents ou souries (donc fermez bien votre porte de chambre) ou encore un lave-linge.

Vous serez avec des personnes de tous âges. Ce sont vraisemblablement les personnes qui ont du temps qui participent à ce type de projet. En somme, les étudiants en Gap year et les retraités. Pour ma part, j’étais avec une Allemande de 25 ans et une Suisse de 67 ans ! N’hésitez pas à demander à Bronwen si vous souhaitez absolument être avec des personnes de votre âge.

Les projets plébiscités par les autres volontaires :

1. Tembe semble être magnifique et possède de gigantesques éléphants

2. Mkhuze est  qualifiée de « very special »

3. Le Leopard project en collaboration avec Panthera

C’est combien ? Quelle étrangeté, payer pour travailler ! Une fois l’idée acceptée vous vous direz que c’est finalement un beau voyage utile, que vivre plusieurs semaines au sein de la réserve vous permettra de faire et voir des choses que d’autres personnes en safaris ne vivrons jamais.

J’ai payé 14 000 Rand pour 2 semaines (995€) ce qui est cher mais la plupart des volontaires restent 4 à 6 semaines et le montant est dégressif.

On adore aussi

Le safari à cheval avec Wait a little, horse safari

Big_Five_Horse_Safari_foto_1031627052

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s